Défilés,  Mode

Angus Chiang – Autumn/Winter 18/19

 

 

En ce jeudi 18 janvier 2018, Angus Chiang a transporté trois des membres de la rédaction dans son univers coloré et excentrique. Un univers qui contraste avec l’homme qui se cache derrière ce défilé, un individu au crâne rasé et tout de noir vêtu. La collection Automne-Hiver 2018-2019 fut une explosion de couleur et de bonne humeur.
Angus Chiang est un créateur asiatique au style insolite, finaliste du prix LVMH de l’an dernier et diplômé de l’Université de Shih Chien à Taïwan en 2013, c’est lors de la Paris Fashion Week Homme printemps-été 2017-2018 qu’il défile pour la première fois. Son show ne laisse pas indifférent les critiques mode dès lors c’est avec plaisir qu’Angus Chiang a réussi l’exploit de nous surprendre – encore plus, avec son dernier défilé.

 

 

Cette année, le défilé Angus Chiang a eu lieu dans un atelier industriel où la lumière se faisait une place parmi le béton et l’acier. C’est avec contraste que les créations colorées tantôt de jaune, de rouge et de bleu se sont mêlées à l’environnement. La palette de couleur était large, cependant il n’y avait aucune nuance, aucun camaïeu. Cela nous donnait l’impression d’avoir un arc-en-ciel désintégré défiler par fragments de couleur. La nouveauté de ce dernier show était sans doute le jeu de volume irréel de certaines créations, un volume déjanté que l’on aperçoit au sein du travail de la maîtresse de l’avant-gardisme : Rei Kawakubo. L’autre innovation que nous avons pu remarquer est le jeu avec la transparence totale du matériau laissant dévoiler le corps du mannequin.
Gros plan sur un petit détail : Nous pensons voir vrai lorsque nous disons que le créateur taiwanais aime jouer avec la virilité de ses mannequins en leur faisant porter des boucles d’oreilles à l’ornement XXL et il a raison car cela ajoute un peu plus d’insolite dans un défilé déjà très original.

 

 

Voici maintenant les quelques looks préférés de la rédaction :

 

 

Le premier qui a fait bondir c’est sans doute celui-là :

 

 

Un costume homme composé de deux pièces et confectionné dans un tissu en jacquard dont l’imprimé donne sur une dominance de vert émeraude. Rien de plus basique si Angus Chiang n’aurait pas ajouté sa touche personnelle en cousant deux poches de volume de chaque côté ! C’est ce contraste entre le classique et l’insolite qui fait vibrer.

 

 

 

Voici maintenant le deuxième look qui nous a tapé dans l’œil :

 

 

La particularité de cette tenue se trouve sans équivoque dans le surpantalon doré ! Idéal pour briller en toute circonstance certes, mais cette pièce de la collection va surtout et probablement inspirer d’autres créateurs. L’accessoire sphérique ajoute du volume à une tenue sans relief, ce qui ajoute une espèce de cachet à ce look. Ce que nous apprécions dans ce look aussi c’est son côté caméléon : il irait aussi bien sur un homme qu’à une femme, il conviendrait aussi bien pour le jour de l’An que pour aller boire un café.

 

 

Voici ici le dernier look sur lequel nous avons flashé :

 

Le trench que porte ce mannequin en rappelle un autre vu chez Pièces Uniques, accordé à ce pantalon en tissu Bordeaux foncé légèrement laqué donne un vrai contraste. L’association des pièces reste portable même si elle reste très original, cela doit être l’un des seuls looks entre les deux mesures précédemment citées.

 

Retrouvez tous les styles dans la vidéo ci-dessous

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate