Actus,  Mode

Focus sur le Japon et la Corée du Sud

 

Milan, Paris, Londres et New-York sont célèbres pour être des capitales de la mode. Les Fashion Weeks sont les événements de l’année où de nombreux défilés et soirées ont lieu, réunissant les plus grands stylistes en vogue ainsi que certaines célébrités réputées pour leurs tenues extravagantes telles que Rihanna ou Lady Gaga.

 

Cependant, depuis plusieurs années, à l’instar de la mode occidentale, la mode asiatique s’affirme sur la scène mondiale, instaurant un style à la fois minimaliste et décalé. Le Japon et la Corée sont deux pays qui ont bénéficié d’un développement impressionnant durant ces dernières décennies notamment dans le domaine artistique et culturel. Ainsi, Séoul et Tokyo sont devenues des villes à la pointe de la mode et de nombreuses tendances actuelles sont nées à ces endroits.

 

Il faut tout d’abord avoir à l’esprit que l’Asie est un continent réputé pour avoir des peuples très attachés à leurs traditions, une union forte lie les peuples. Il en est de même pour la diaspora asiatique qui se mélange peu à peu au reste du monde et se retrouve dans leurs quartiers respectifs comme dans le XIII ème arrondissement de Paris. Cependant grâce à l’évolution des deux pays, les populations sont plus enclin à s’intéresser aux autres cultures notamment grâce aux voyages. L’Europe est l’une de leurs destinations favorites pour le shopping, les études ou s’ y installer définitivement.

 

Depuis quelques années, la Corée du Sud et le Japon sont des destinations très prisées surtout par les jeunes européens et américains. Le soft power de ces deux pays contribuent à leur succès touristique.

 

Ces deux pays étaient déjà connus grâce à leurs arts comme le manga, les séries appelées « dramas » et la musique. Depuis peu, ils sont devenus les leaders en matière de cosmétique. En effet les coréens et japonais sont enviés de tous pour leurs peaux splendides à tout âge. Tous les produits de cosmétiques japonais et coréens s’arrachent parmi les personnes désirant embellir leur peau. Par ailleurs on peut retrouver des produits coréens dans de grandes enseignes de cosmétique tels que Sephora et de plus en plus de sites dédiés à la beauté coréenne et japonaise fleurissent.

 

En plus des mangas, de la musique et des produits cosmétiques, ces deux pays sont avant gardistes en ce qui concerne le style.

 

Comment Séoul et Tokyo sont devenues créatrices de nouvelles tendances et ont su s’élever au rang de villes « les plus stylées »?

 

Harajuku (Quartier des tendances à Tokyo) et Hongdae (Quartier des jeunes à Séoul) sont les quartiers très branchés et réputés pour découvrir de nouveaux styles et montrer son look aux autres. Malgré des similitudes les styles coréens et japonais restent très différents.

 

 

 

La mode coréenne

 

En Corée du Sud, le style est tout d’abord influencé par la Kpop, en effet les idoles prennent soin de chaque détail concernant leurs looks. Certains sont invités à des défilés et d’autres ont fait les couvertures de Vogue Corée comme G-Dragon, EXO, CL, etc…

 

Les MVS (music videos) d’artistes coréens possèdent un concept particulier, celui-ci dépend de l’artiste, du genre de musique et de l’effet voulu. Dans ces MVS, les tenues sont très importantes, les artistes en changent d’ailleurs plusieurs fois pour un seul clip. En plus de leurs habits, les cheveux sont un détail très important, ils n’hésitent pas à faire des teintures sortant de l’ordinaire comme du orange ou bleu…

 

La mode coréenne représente le mixte parfait entre l’occident et l’Asie. Ils peuvent porter des tenues minimalistes tout en les mettant très bien en valeur grâce à leurs accessoires. Les petits détails sont très importants et font la différence, que ce soit une ceinture, des boucles d’oreilles ou encore bien une montre; rien n’est laissé au hasard.

 

Les accessoires sont un atout de taille et ne sont pas à négligés.

 

Les habits sont très importants car ils permettent de montrer l’appartenance de la classe sociale. La réussite est très importante en Corée du Sud, c’est même une chose essentielle pour une vie épanouie, il est donc naturel que les coréens concordent leur façon de s’habiller à la vie qu’ils désirent avoir ou possèdent déjà. Même si les coréens ont un style avant gardiste, ils restent fidèles à leur traditions et coutumes. Ils n’hésitent pas à porter le vêtement traditionnel: le hanbok pour des mariages, le nouvel an et d’autres occasions…

 

Un exemple parfait du mélange traditionnel et moderne est le défilé de la créatrice Lee Young Hee qui a essayé de moderniser le hanbok. Elle apporte de la couleur à l’habit tout en restant sobre, ce qui donne un contraste élégant.

 

Les créateurs coréens commencent à avoir plus de visibilité, un des exemples récents est l’exposition internationale SEOUL’S 10 SOUL par la Seoul Design Foundation. L’exposition a été notamment présenté à Paris, Milan New York et Londres.

 

Les Fashion Weeks à Séoul permettent aussi aux créateurs coréens d’avoir plus de notoriété localement. Elles sont également très attendus par les coréens pour pouvoir se faire remarquer grâce à leur style unique et porter des tenues encore plus inattendues. Quelques marques coréennes ont su s’implanter sur le continent et à l’international.

 

Les marques Style Nanda (I am Style) et Dahong symbolisent au mieux le style coréen et leurs sites permettent d’exporter le style coréen. Style Nanda a aujourd’hui plus de 20 magasins ouverts en Asie. Toutes les coréennes branchées adorent leurs vêtements.

 

Gentlemonster est une marque de lunettes de soleil basé à Séoul très apprécié des célébrités, elle à su s’exporter sur le continent asiatique à Hong-Kong, Shanghai, Beijing, Chengdu mais aussi de l’autre côté du globe à New York.

Malgré les standards de beauté coréenne qui restent plutôt inflexibles, certaines beautés atypiques parviennent à se faire un nom dans la mode comme ces 3 modèles coréens: Sang Woo Kim avec un visage possédant une mâchoire assez imposante, Han Hyun Min un jeune garçon de 16 ans, métissé nigérien et coréen; ce qui est très rare en Corée et ce qui lui a valu certains commentaires désobligeants. Le colorisme est très ancrée en Corée du Sud, un teint extrêmement blanc montre une bonne classe sociale au contraire un teint plus foncée signifierait qu’une personne travaillerait à l’extérieur, et donc impliquerait des travaux manuels. De nombreux produits coréens possèdent des ingrédients pour blanchir la peau. Un mannequin métisse est donc une sorte de révolution et un avancement dans les mentalités coréennes.

 

Et enfin Han Seung Jae, un mannequin tatoué sur une grande partie du corps alors que les salons de tatouage sont à limite de l’illégalité en Corée et que les tatouages sont mal perçus car ils ont été principalement associés à des activités criminels autrefois.

 

Contrairement au style japonais, les coréens restent plus sobre dans leur looks. Les styles japonais sont plus variés et osés.

 

 

 

La mode japonaise

 

Au Japon, la mode est très fluide, certains garçons portent des jupes et des filles adoptent des looks masculins/androgynes. Ils ne se limitent pas aux « barrières » établies pour s’habiller, cela leur permet de développer leur propre sens de la mode et d’être en avance sur leur temps. Cependant les critiques ne se font pas attendre et peuvent être parfois virulentes et blessantes mais cela n’empêche pas ces jeunes de continuer à porter ce qui leur plait.

 

Ils existent de nombreux créateurs et mannequins japonais comme Rei Kawakubo créatrice de la célèbre marque au coeur rouge Comme des Garçons qui a fait ses grands débuts en Europe dans les années 80 à Paris avec son collègue Yohji Yamamoto (créateur de Y-3 ). Tous les deux ont contribué à l’exportation de la mode japonaise en Europe. Ces deux créateurs arborent des looks structurés ou déstructurés, sexy et glamour. La mannequin Kiko Mizuhara, métissée japonaise et américaine est très célèbre en Asie.  C’est aussi une actrice (Shingeki no Kyojin) et elle est apparu dans le clip « I Feel It Coming » du chanteur canadien The Weeknd. Elle pose aussi souvent pour la marque Unif, ce qui lui permet d’avoir une renommée mondiale.

 

La marque japonaise Uniqlo est aussi très célèbre et s’est installée partout en Europe. Elle est populaire pour ses basiques et est une pointure dans le prêt à porter.

 

 

 

Les différents styles japonais

 

La mode japonaise passe par plusieurs styles dont le casual wear qui est plutôt un look simple voir minimaliste, une tenue de tous les jours.

 

Il y a aussi le look scolaire qui représente principalement les collégiens et lycéens japonais portant des uniformes qui est composé d’une chemise avec une veste boutonnée avec un col et un pantalon pour les garçons (gakuran) et d’une jupe avec une blouse pour les filles souvent avec des chaussettes montantes (serakufu).

 

La mode de gothic lolita s’inspire principalement des lolitas mais en ajoutant au look un côté plus sombre. Il n’est pas à confondre avec le cosplay et provient d’Harajuku. Elles ressemblent à des poupées et représentent la plupart du temps des jeunes filles innocentes physiquement comme la Lolita de Vladimir Nabokov. Elles s’inspirent principalement du style victorien. Vivienne Westwood est une créatrice prisée de ces lolitas.

 

Le cosplay lui est directement inspiré des animés et mangas, le pays du soleil levant est renommé pour ses mangas, il est donc naturel que les japonais s’essayent à ressembler aux personnages de leurs mangas favoris. Le cosplay est maintenant présent dans le monde entier et chacun peut s’essayer à cette fantaisie . En France, on peut y assister plus particulièrement grâce à la Japan Expo, exposition dédiée à la culture japonaise.

 

La mode kawaii (littéralement traduit par mignonne) est principalement pour les filles. Leurs looks sont hauts en couleur tout comme leurs personnalités. Elles arborent ici un style plutôt enfantin avec des motifs comme des lapins et tout ce qui paraîtrait adorable. Cependant cette mode fait polémique chez certains qui pensent que des femmes ne devraient pas s’habiller d’une manière enfantine et opter pour un look plus sobre adapté à leur âge.

 

Cependant ce n’est pas ce qui arrête les jeunes japonais et japonaises de se vêtir comme ils le désirent. En effet Harajuku est dressé comme étant un point de repère où tous les looks se rassemblent. C’est ici que les passionnés se démarquent de la foule et de la working class portant toujours des costumes et tailleurs assez monotones et sobres.

 

Les japonais arborent des looks très surprenants mais sont aussi très traditionnels:

 

Le kimono pour hommes et femmes qui est une grande tunique à manche longues (on place toujours le côté gauche sur le côté droit, le sens inverse est pour les défunts) il est accompagné de la ceinture traditionnel le obi. Selon sa matière, on pouvait deviner la classe sociale d’une personne. La soie étant la matière représentant au mieux l’élite japonaise.

 

Le furisode est porté par les femmes célibataires, il est mis pour des passages importants dans la vie d’une jeune femme comme le passage à l’âge adulte appelé Seijin Shiki (à 20 ans) ou encore la remise des diplômes.

 

Le yukata est porté par les hommes et les femmes et est un kimono plus léger en coton.

 

Le hakama est un grand pantalon long plissé porté autrefois par les samouraïs, il est aujourd’hui porté pour des arts martiaux ou des fêtées traditionnelles.

 

 

 

Pour conclure, le street style japonais est beaucoup moins sobre et minimaliste que leurs voisins coréens. Il peut être qualifié de plus singulier voir extravagant. Ils assument ce qu’ils portent de la tête au pied sans prêter attention au jugement d’autrui.

Le style minimaliste est pré-dominant en Corée du Sud mais on trouve de plus en plus de personnes ayant un style hip-hop/sportswear que l’on retrouve notamment dans celui de leurs voisins japonais.

Tokyo a longtemps été l’une des capitales asiatiques les plus en vogue grâce aux looks phénoménaux des rues d’Harajuku cependant, elle perd peu à peu son statut de numéro un face à la Hallyu (vague coréenne) qui pousse la Corée du Sud sur les devants de la scène internationale de la mode.

Séoul est aujourd’hui une grande influenceuse dans les tendances notamment grâce à sa culture rayonnante. Les stars coréennes peuvent influencer le marché selon les tenues qu’elles portent. Les évènements de mode se multiplient ainsi que les grandes enseignes de luxe.

Malgré de nombreuses différences les deux pays sont très créatifs et s’inspirent l’un de l’autre. Ils sont aujourd’hui en concurrence pour le titre de la ville la plus stylée.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate