Artistes,  Culture

Josué Comoe, l’ambassadeur des minorités

Doué et passionné de dessin, Josué Comoe entre à l’École nationale supérieure des arts décoratifs pour parfaire sa technique. Avec des enseignements qui lui ont permis de progresser, il a du mal à comprendre le milieu artistique dans lequel il se trouve et les expériences négatives sont nombreuses. Il doit faire face aux préjugés qui le ramènent au statut du seul « noir » de l’école et cela devient pesant. Josué Comoe n’a alors qu’un seul objectif : celui de redonner de la visibilité et de la voix aux minorités à travers son art.

A côté de ses études, et depuis l’âge de 16 ans, il est mannequin pour de grandes maisons comme Chanel ou encore Moncler. Repéré lors d’un casting sauvage, il enchaîne les contrats mais là une fois de plus, c’est pesant de devoir poser le crâne rasé ou bien torse nu, on lui disait « sois tu rases, soit on change ta coupe de cheveux ». À 23 ans, il décide de reprendre le contrôle de son image en se réappropriant son identité d’homme noir. Une identité souvent négligée dans les milieux de la mode et de l’art.

Le rejet de ses identités multiples par la société renforce la créativité de Josué Comoe.

Après des expositions à Lyon ou encore Marseille, c’est lors de son exposition « Le noir comme couleur » qu’il révèle ses toiles à Paris. Lui qui avait commencé par le dessin, notamment au stylo bille, pense de plus en plus à la peinture, et change totalement de style. Plusieurs de ses œuvres sont faites avec un stylo et c’est remarquable de voir les traits du visage retranscrits à l’aide des mouvements de stylo bille, ses œuvres témoignent ainsi d’une technique incroyable. 

Il est l’ambassadeur des minorités, les femmes ont notamment une place importante dans ses œuvres, à l’inverse de celle que la société leur laisse occuper. On peut même observer que l’artiste ne les peint que très rarement de face, il affirme qu’en les peignant de trois quart ou de profil, ce sont elles qui décident de nous accorder de l’attention ou non. Toutes les poses qu’ils donnent à ses modèles sont réfléchies et nous impactent.

L’artiste est très actif sur les réseaux sociaux, c’est d’ailleurs comme ça qu’il s’est construit une notoriété. Suivez cet artiste prometteur pour connaître ses futurs projets !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate