Actus,  Mode

Retour sur Andrea Crews


Connue pour renverser les codes de la mode, Andrea Crews est la marque basée sur l’upcycling, le streetwear couture et l’anti-establishment.


Andrea Crews, l’alter ego de Maroussia Rebecq. Fondatrice et directrice artistique de la marque Maroussia Rebecq, diplômée des beaux-arts à Bordeaux, s’est toujours démarquée par son goût pour le recyclage, l’innovation, son style, dès son plus jeune âge inspiré et déniché en friperie. Après 17 ans depuis la création ses valeurs n’ont certainement pas changées. Le collectif Andrea Crews prône toujours l’upcycling soit un réel travail de transformation et de création sur le vêtement, l’idée et de lui accorder une seconde vie, ce qui nécessite un travail méticuleux (à ne pas confondre avec de la customisation). Des vêtements simples, basiques, qui, une fois retravaillés deviennent le « luxe », la « mode » à proprement parler. On prône aussi le « Fashion, Art, Activism » soit des idées d’échange culturel, de liberté de création, de représentation sociale, d’appartenance à un groupe véhiculées par son objectif de désacralisation des « grands canons du branché », un souhait d’innover pour apparaître. Le collectif Andrea Crews apporte une réelle touche green au sein de la Paris Fashion Week!


Lors de leur dernier défilé SS19 durant la Paris Fashion Week, nous avons pu retrouver les valeurs pour lesquelles Andrea Crews s’anime avec sa collection innovante, upcyclée. Son idée? Donner une seconde vie aux vêtements, grâce à une créativité hors pair, le collectif ne cesse de nous surprendre au vu de l’utilisation des vêtements du quotidien, une jupe devient un pull, un jogging, une jupe… un mélange de simplicité et d’audace rendu si artistique. En effet, les vêtements présentés ne nous sont pas inconnus, la perspective du collectif Andrea Crews nous permet de voir nos vêtements sous un nouveau jour. La collection est unisexe, lors du défilé nous voyons des filles en jogging et des hommes en robe, il y a toujours cette envie de casser les stéréotypes, le choix des mannequins n’est pas anodin, ils ne sont ni très grands, ni très fins, mais plutôt charismatiques, atypiques et un côté androgyne pour jouer avec le côté unisexe de la marque. Nous retrouvons une perpétuelle recherche de la singularité autant lors du défilé que dans le look-book, les poses sont plus singulières, le mannequin participe activement à la représentation du look.


L’idée de recyclage est omniprésente, le lieu du look-book est aussi celui du défilé SS19, une collection qui n’est basée que sur l’upcycling: tout est réutilisable autant le lieu, que les vêtements. On dénonce la surconsommation, le gaspillage.


Leur message? L’art et la mode comme moyens d’expression pour façonner le monde à sa façon. Un souhait de casser les codes d’un monde trop sophistiqué, le collectif Andrea Crews s’affirme davantage au fil des Fashion Week, les personnes touchées par leurs créations ne sont plus que les fans de street-style grâce à leur collaboration avec diverses marques telles que La Redoute, Uniqlo, Nike, Lacoste et bien d’autres… Le style du collectif est audacieux tout comme leurs revendications.


Nous attendons avec impatience le défilé Andrea Crews lors de la Paris Fashion Week Men le samedi 19 janvier 2019 !

Retrouvez la collection ci-dessous : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate