Artistes,  Culture

Transformer les cheveux en Art

 

“Don’t Touch My Hair”

 

Appelées Suka en swahili, Tresses en français, ou encore Braids en anglais, la coiffure de la femme noire a toujours subjugué. Par avis péjoratifs ou ignorants, leur ingéniosité en ce qui concerne ce qui habille leurs têtes reste simplement indéniable.

“Don’t touch my hair, when it’s the feelings I wear”

 

Et c’est sur les paroles de Solange que nous découvrirons la jeune LaetitiaKy. Une jeune femme Ivoirienne, artiste, passionnée de mode et adepte du mouvement « Body Positivity », qui fait sensation sur Instagram ces derniers temps avec plus de 67k abonnés.

 

Que fait-elle pour autant susciter l’intérêt ? Tout simplement, Laetitia crée. Elle conte le cheveu, l’expose, l’élève au rang d’art sculptural. Une intention autre, un but nouveau.

Sa capacité à transformer de banales tresses en histoires et messages activistes permet de les détourner de leur fonction initiale. Symbole de féminité depuis des siècles, et si elles devenaient le reflet de nos émotions ?

 

 

Des mouvements comme #FreeTheFro sur Twitter prônent depuis quelques années le retour au « cheveu naturel ». Il y a également des livres comme « Back To Natural » de Nadia Khajij qui encouragent les femmes (comme les hommes !) à embrasser leurs textures de cheveux et définitivement mettre au placard les instruments de torture et de défrisage qui hantent la communauté noire. C’est dans cette continuité que Laetitia peint ses pensées, ses envies et son avis à travers sa coiffure.

Armée de messages positifs et de ses couleurs affriolantes, Laetitia représente une des nombreuses artistes, activistes et innovatrices à suivre sur le net.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate